Les pratiques sexuelles sans risque (safe sex) sont la meilleure façon de se protéger contre les infections sexuellement transmissibles (IST) et contre le VIH/sida.

L’utilisation de préservatifs et de lubrifiant réduit considérablement le risque de contracter une IST et le VIH.

Comment utiliser un préservatif

Respectez les étapes suivantes:

  1. Ôtez délicatement le préservatif de son emballage. Veillez à ne pas l’endommager avec vos ongles ou vos dents.
  2. Saisissez le sommet du préservatif entre le pouce et l’index. Si vous passez cette étape, le préservatif pourrait se déchirer quand vous éjaculez.
  3. Tout en tenant son sommet, placez le préservatif sur votre pénis.
  4. Avec l’autre main, déroulez le préservatif sur votre pénis.
  5. Déroulez le préservatif aussi loin que possible. S’il ne se déroule pas, il se peut qu’il soit à l’envers. 
  6. Quand vous vous retirez, tenez le préservatif à la base de votre pénis pour qu’il ne reste pas dans le corps de l’autre personne. 

Assurez-vous de suivre également ces instructions de sécurité pour que votre préservatif ne se déchire pas ou ne glisse pas:

  • Vérifiez sa date d’expiration. Un préservatif expiré se déchire aisément.
  • Placez uniquement le préservatif lorsque vous êtes en érection.
  • Utilisez toujours une bonne quantité de lubrifiant. Appliquez le lubrifiant sur le préservatif et sur l’anus. Ajoutez-en régulièrement pendant le rapport sexuel.
  • Changez de préservatif toutes les 15 minutes. Plus la relation sexuelle avec le même préservatif se prolonge, plus il risque de se déchirer.
  • N’utilisez jamais deux fois le même préservatif. 
  • N’utilisez jamais plus d’un préservatif à la fois (ne pas les superposer). Cela provoquera la déchirure du préservatif. 

L’utilisation d’un préservatif peut nécessiter un peu de pratique. Si vous n’en avez jamais utilisé, exercez-vous à plusieurs reprises sur vous avant d’avoir des relations sexuelles avec un autre.

Comment conserver correctement des préservatifs?

Conservez les préservatifs à l’abri de la chaleur et de la lumière directe du soleil. 

Ne conservez un préservatif dans votre portefeuille que pendant quelques semaines. Si vous l’y laissez plus longtemps, la friction endommagera l’emballage et le préservatif se desséchera. Cela peut provoquer la déchirure du préservatif. 

Quels risques ai-je de contracter une IST ou le VIH?

Le risque de contracter une IST est plus important que celui de contracter le VIH. Même si vous utilisez un préservatif ou si vous êtes abstinent, vous pouvez quand même contracter une IST.

Certaines IST se transmettent uniquement lors de l’échange de fluides corporels (sang ou sperme par exemple)

  • la gonorrhée
  • la chlamydia
  • la syphilis
  • la trichomonase
  • l’hépatite

D’autres IST peuvent également se transmettre par un contact peau à peau:

  • les verrues génitales
  • l’herpès
  • la gale
  • les morpions

Le sexe non protégé débouche-t-il automatiquement sur le VIH?

Non.

Bien qu’il existe un risque de transmission du VIH lors de chaque relation sexuelle non protégée avec une personne séropositive, il ne se transmet pas systématiquement. 

La transmission du VIH est plus probable dans les scénarios suivants: 

  • L’autre personne a une quantité élevée de virus VIH dans le sang: votre charge virale est extrêmement élevée durant les premières semaines ou mois de l’infection.
  • L’un des partenaires est atteint d’une IST: les IST sont la porte ouverte au VIH qui passe d’un corps à l’autre.
  • Une plus grande exposition au virus: le sexe anal présente plus de risques que le sexe oral. Le partage de seringues pour se droguer implique un risque très élevé. 
     

PPE après un risque de contraction du VIH

Vous avez eu une relation sexuelle sans préservatif? Le préservatif s’est déchiré ou a glissé? Si vous avez couru un risque de contracter le VIH, agissez immédiatement.

La PPE (la prophylaxie post-exposition) réduit vos risques de devenir séropositif. Plus rapidement vous démarrez le traitement, plus vous avez de chances que la PPE soit efficace. 

Contactez rapidement un centre d’aide VIH ou les urgences d’un hôpital universitaire. Informez-les que vous avez peut-être été exposé au VIH. Le médecin vous posera quelques questions afin d’évaluer le risque:

  • Avec qui avez-vous eu une relation sexuelle? Connaissez-vous cette personne?
  • Savez-vous si elle est séropositive?
  • Prend-elle des médicaments contre le VIH?
  • Quelle est sa charge virale?

Sur la base de cette évaluation des risques, le médecin décidera s’il est nécessaire de vous prescrire une PPE. Le traitement dure 1 mois et il est pris en charge par votre mutualité.

Faites-vous dépister si vous avez eu une relation sexuelle non protégée il y a plus de 72 heures.

Dépistage des IST et du VIH

En quoi consiste un dépistage?

  • Votre prestataire de soins vous posera des questions afin d’évaluer votre risque d’avoir contracté le VIH ou des IST. 
  • Il peut examiner votre corps à la recherche d’une infection, par exemple une éruption cutanée, un écoulement, des ecchymoses, etc.
  • Un échantillon de sang et d’urine sera prélevé et envoyé au laboratoire pour analyse.
  • Selon le type de test utilisé, l’obtention des résultats peut durer de quelques minutes à plusieurs jours.
  • Lorsque le résultat est connu, le professionnel des soins vous expliquera ce qu’il signifie.
  • Si votre analyse sanguine est positive, votre médecin déterminera la façon dont il convient d’agir.

Quand faut-il se faire dépister?

Pour être sûr que les résultats de votre test IST soient exacts, ne réalisez pas le test trop rapidement. 

Pour les IST, la fenêtre sérologique varie de quelques jours à plusieurs mois. 

Pour le VIH, cela dépend du type de test: 

  • après 4 semaines pour un test sanguin effectué par le laboratoire ; 
  • après 3 mois si vous utilisez un test d’autodiagnostic.

À quelle fréquence faut-il se faire dépister?

Faites un test pour les IST et le VIH immédiatement si:

  • Vous pensez que vous courez un risque de VIH. Si vous avez pris ce risque il y a moins de 72 heures, une PPE pourrait prévenir une infection.
  • Vous avez des symptômes pouvant indiquer la présence du VIH.
  • Vous avez des symptômes pouvant indiquer une IST.

Tous les 3 moi si:

  • Vous avez plus de 10 partenaires par an.
  • Vous avez des relations sexuelles sous l’influence de drogue ou d’alcool (régulièrement).
  • Vous avez des relations sexuelles sans préservatif avec un nouveau partenaire ou un partenaire occasionnel.

Faites-vous dépister tous les 6 mois si vous avez moins de 10 partenaires par an.

Faites-vous dépister tous les ans si vous avez uniquement des relations sexuelles avec votre partenaire régulier.

Combien coûte un dépistage pour les IST?

Cela dépend du médecin et du laboratoire. Dans certains cas, vous devrez faire plusieurs dépistages. 

Si vous êtes un résident belge, il est obligatoire d'avoir une assurance maladie. Si vous n’avez pas d’argent liquide pour payer la consultation médicale, vous pouvez demander à votre médecin d’obtenir le remboursement direct par votre mutualité (tiers payant). Vous devrez seulement payer un petit montant.

Où puis-je me faire dépister?

En Belgique, vous avez quelques options:

Centres d’aide VIH en Belgique

Vous pouvez obtenir de l’aide auprès des centres de référence VIH/SIDA en Belgique.

Questions fréquemment posées

Quels sont les symptômes du VIH?

Certaines personnes ne développent aucun symptôme après avoir été infectées par le VIH.

2 personnes sur 3 constatent des symptômes après 2 à 4 semaines après avoir contracté le virus. Les symptômes ressemblent à ceux d’un rhume ou d’une grippe ordinaires. Ils peuvent être modérés à sévères :

  • fièvre;
  • douleurs aux articulations;
  • fatigue;
  • maux de tête ;
  • ganglions gonflés dans le cou et/ou à l’aine;
  • éruptions cutanées ;
  • maux de gorge;
  • diarrhée;
  • sueurs nocturnes.

Faites-vous dépister toutes les 3 à 4 semaines après une exposition possible, que vous ayez des symptômes ou pas.
 

Où puis-je acheter des préservatifs en Belgique?

En Belgique, vous pouvez acheter des préservatifs et des lubrifiants dans:

  • les supermarchés et commerces de proximité;
  • les pharmacies et parapharmacies;
  • les night shops; 
  • les sex-shops;
  • en ligne;
  • la plupart des lieux de sexe fournissent gratuitement des préservatifs et des lubrifiants.

Quand vous achetez des préservatifs, vérifiez toujours la présence du label de qualité CE sur l’emballage.
 

Quelle taille de préservatif dois-je utiliser?

La plupart des hommes doivent utiliser la taille standard.

Toutefois:

  • si un préservatif standard glisse de votre pénis, achetez-en des plus petits; 
  • si le préservatif est trop petit pour votre pénis, achetez-en de plus grands. 

Quel type de lubrifiant dois-je utiliser?

Utilisez un lubrifiant à base d’eau ou de silicone. Les lubrifiants à base d’eau sèchent plus rapidement, mais ceux à base de silicone peuvent tacher. 

Les lubrifiants à base d’huile peuvent provoquer la rupture du préservatif. 

N’utilisez pas d’huile d’olive ou de crème pour les mains.

Peut-on être gay en toute sécurité en Belgique?

Être homosexuel en Belgique ne pose pas de problème. Être gay et avoir des relations sexuelles avec des personnes du même sexe est parfaitement légal. Le mariage homosexuel a été légalisé en 2002.

La scène homosexuelle belge est florissante. Il existe des bars, clubs, saunas, organisations et événements spécifiquement destinés aux hommes homosexuels et bisexuels.

Malheureusement, le dénigrement des homosexuels n’est pas inexistant. Si vous êtes ciblé à cause de votre sexualité, n’hésitez pas à signaler l’incident auprès du poste de police le plus proche. Signalez également tout abus ou discrimination homophobe à Lumi (0800-99 533).
 

Où puis-je rencontrer d’autres LGBT de couleur?

La Belgique compte de nombreuses associations spécifiquement axées sur les personnes LGBT de couleur.

En voici quelques-unes :

  • Omnya: activités pour les LGBTI de MantiQitna (Afrique du Nord et le Moyen-Orient)
  • Shouf Shouf: organisation multiculturelle pour les LGBT (réunions mensuelles à Anvers)
  • Rainbownation: promeut la visibilité et l’expression artistique, culturelle et civique des LGBTQIA+ de couleur

Où puis-je obtenir la PrEP en Belgique?

Be-PrEP-ared explique tout ce que vous devez savoir à propos de la PrEP en Belgique (notamment le prix et le lieu où vous pouvez la trouver).